Actualités

— IDEE RECUE 6 : Sur internet, les émotions s’additionnent et les intelligences se divisent

Toutes nos peurs, nos émotions sont vraies puisque ce sont les nôtres ; Pour Bernanos « Le pas des mendiants fera trembler la terre ». Et les intelligents ne supprimeront jamais la peur par voie de raisonnement. Impossible !
L’ordre réfléchi est mort. Les réseaux sociaux y ont mis bon désordre. Pourquoi cette binarité opposant raison à émotion continue-t-elle de sévir ? Nos politiques vivent sous l’emprise d’une pensée disjonctive qui sépare ce qui est inséparé et d’une pensée réductrice qui réduit le complexe au simple. Fatalement, les masses renâclent. Il est fini le temps des gens qui pensent en haut pour d’autres qui agissent en bas.

 

 DISRUPTONS : « inversons le rapport de force ; ubérisons »

Place à l’intelligence co-constructive. Avec la puissance des smartphones, une nouvelle manière de vivre, de penser, de se comporter mais aussi de manager arrive. L’ubérisation est désormais un modèle économique avec des entreprises comme Uber, AirBnB, Delivroo, KissKissBankBank. Les salariés se montrent exigeants. Auchan comme Spotify attendent des managers qu’ils deviennent des « Servant leader » ; Danone invente le Reverse mentoring où ce sont les jeunes qui aident les seniors à comprendre les nouvelles technologies ; chez FIAT, les ouvriers déclarent leur humeur selon un feu tricolore; on fait ce que l’on veut chez FAVI du moment que c’est en cohérence avec les valeurs et la vision de l’entreprise ; les niveaux hiérarchiques sont réduits chez AIRBUS, POULT ; on se retrouve autour de passions communes chez CAP GEMINI ; chez HTC en Inde, les feed back de satisfaction des salariés sont mesurés .

Notre cabinet invente la réciprocité dans l’appréciation des savoir-être. Le salarié note son chef ! C’est une révolution que cette inversion du rapport de forces entre la hiérarchie et le salariat.

No Comments

Post A Comment